Live or Die...

Un monde où règne le chaos et où vous n'avez que le choix de vous battre pour vivre ou abondonner et mourir...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Michiyo Nosaka, petit schizophrène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Michiyo Nosaka
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 25/08/2006

MessageSujet: Michiyo Nosaka, petit schizophrène   Mer 25 Juil - 10:02

Nom :

Nosaka

Prénom :

Michiyo Andy Yuri Yuuichi

Âge :

15 ans

Statut :

Adolescente, célibataire

Origine :

Américaino-Japonaise

Ou habite-elle? :

Au QG des Blood Devil

Rôle au Sein des Blood Devil :

N°1 de l'élite des Enfers (Quoi, ca vous surprend tant que ca ?! Parce que moi aussi...)

Description physique :

Petite et menue, la jeune fille respire la grâce dans chacuns de ses mouvements. Elle n'est ni extrêmement belle, ni affreusement laide, elle est juste très mignonne sans être jolie et attirante sans pour autant être belle dégageant un certain charme auquel peu de personnes savent résister. Elle n'est pas très grande de taille, au contraire, mesurant moins d'un mètre cinquante. Son corps frêle et fragile, causé par sa maladie, offre cependant de magnifiques formes développés pour une jeune fille de son âge.

Elle porte un tatouage sur le poignet gauche, un autre sur son bras droit et enfin un dernier en bas de son oppulente poitrine ains qu'un percing au nombril. Une longue chevelure noire aux reflets bleus violacés lui ruissele sur ses épaules, en contraste avec sa peau d'une paleur presque lumineuse. Son visage est dessiné de traits fins, mettant en valeur un regard doré faisant des ravages chez la gente masculine; ce dernier varie selon la personnalité qui prend possession du corps.
La jeune fille posséde également de belles mains finement ciselées dont elle s'en sert avec une grande habiletée.

Elle ne posséde aucune résistance, très peu de force et quasiment aucune endurance. Mais sa rapidité, son habileté et la précision avec laquelle elle porte ses coups viennent compléter ses lacunes.

Style vestimentaire :

Elle n'a pas vraiment de style vestimentaire, cela dépend surtout de la personnalité qui possède son corps et de ses humeurs.

Armes :

Qui sait... ?

Autres :

Elle aime bien varier les divers accessoires qu'elle porte en permanence sur elle.

Description morale :

Son caractère est plus difficile à aborder que son physique. Atteinte d'une schyzophrénie, Michiyo se retrouve à présent avec quatres personnalités en elle. Quatres personnalités différentes se partageant le même corps.
La toute première est la petite Michiyo. Cruchette de service, assez naïve et facilement influençable, la jeune fille n'a pas grandi dans sa tête. Elle ne fait pas la différence entre ce qui est bien et ce qui est mal, d'où son insouciance. Etant gâtée depuis sa plus tendre enfance par son frère aîné, elle s'est développée un caractère très capricieux et n'accepte pas
de rester sur un non. Elle est prête à tout pour qu'on cède à ses caprices. Elle a besoin qu'on fasse attention à elle et qu'on s'occupe d'elle, c'est comme une sorte de bébé capricieuse. Malgré son immaturité, son côté innocent et candide la rend adorable. "Such a little darling" comme s'amuserait à dire son frère. Cependant, elle a toujours eu une attitude un peu soumise, se rebellant peu souvent à ce qu'on lui ordonne de faire.
Andy, elle, est l'intelligence suprême. Dôtée d'un quotient intellectuel supérieur à 200 mais aussi feignasse qu'une larve... Ou du moins elle n'en est pas loin. Entre passé la journée enfermée entre quatre murs à écouter les profs déblater leurs cours barbants et s'allonger dans le parc à regarder défiler les nuages, elle optera sûrement pour la deuxième solution. Elle n'est pas pour autatn désagréable. Juste, essayer de lui tirer un seul mot et c'est déjà une victoire.
Yuri, sûrement la pire des quatre personnalités. Insupportable, provocante, nympho, égoïste, chieuse, bref, j'en passe encore. Toujours rebelle, elle s'opposera à l'opinion de n'importe qui, rien que pour le plaisir de contredire. Pour se faire entendre et comprendre, elle optera plus pour les poings que pour une solution plus diplomate. Franche et directe, elle ne tournera jamais autour du pot pour affirmer ses pensées. Aussi immature que Michiyo, mais d'une autre trempe, elle adore s'attirer des problèmes mais s'en sort en général toute seule.
Enfin, la dernière personnalité de la jeune fille et sûrement la plus étrange... Yuuichi... Un gars. Oui, un gars dans le corps d'une fille, ce n'est pas vraiment fréquent. Disons que Yuuichi et Yuri se ressemble énormément. A la différence peut être que Yuuichi est plus calme et moins vive que la jeune fille. Il profite de la vie et la prend comme elle vient, ne cherchant pas à tout obtenir, se contentant de ce qu'il a déjà. En contrepartie, il est sûrement beaucoup plus violent que sa conseur et ce physique fragile ne l'avantage pas énormément, mais il fait avec.

Qualités :

Michiyo est une jeune fille adorable. Malgré son âge et ce qu'elle a bien pu vivre, elle a gardé l'innocence et la pureté d'une enfant. Sa présence est agréable et beaucoup de personnes l'apprécient énormément.

Andy est intelligente, très intelligente. Elle est également capable de rester calme dans n'importe situation et privilégie la tactique aux coups.

Yuri, malgré tous ses défauts, reste une jeune fille respectueuse (quoique faut voir avec qui aussi -_-). Elle sait très bien se servir de ses charmes pour obtenir ce qu'elle désire. Toujours déterminée dans tout ce qu'elle entrepend, elle n'abandonne jamais.

Yuuichi est amical. Ou du moins, il se fait très (trop) facilement des amis sans réellement l'avoir cherché. Il n'est pas du genre à se plaindre pour un rien et préfère plutôt profiter, pénard, de ce qu'il a déjà. Malgré son air toujours détaché, c'est une personne sur qui l'on peut compter.

Défauts :

Michiyo est beaucoup trop naïve et accorde trop facilement sa confiance. On pourrait lui faire croire n'importe quoi sans problèmes. Elle est aussi très capricieuse et en contrepartie, ne sait pas elle même dire non à quique ce soit, de peur de décevoir la personne.

Andy est paresseuse, autant qu'une larve. Elle ne réagira vraiment que dans les cas extrêmes, préférant rester passives à ce qui se passe autour d'elle. Elle ne parle que très peu et semble souvent indifférente.

Yuri...je vais pas vous énumérer tous ses défauts car on en aurait pour un bon moment...

Yuuichi est violent. Beaucoup plus violent que Yuri, mais s'énerve moins facilement que cette dernière.

Ce qu'elle aime :

Michiyo aime en général tout ce qui est mignon.
Andy aime sa couette et la bouffe.
Yuri aime le sexe, aguicher, qu'on lui obéisse, se battre, foutre la merde partout sur son passage et d'autres choses qui collent avec son caractère -_-
Yuuichi aime aussi énormément la bouffe, pour pas dire qu'il la vénère... Se battre est un de ses passes temps et sinon il aime bien passer ses journées à glander.

Ce qu'elle aime pas :

Michiy aime pas... Est ce qu'elle aime pas quelque chose ? Oo
Andy...tout ce qui a pas de rapport avec sa couette et sa bouffe XD
Yuri déteste pas mal de choses, dont les p'tits merdeux qui osent se la friment que lorsqu'ils sont avec des potes et qui ferment leur gueule et se font discret lorsqu'ils sont seuls.
Yuuichi aime pas...va savoir, qu'on s'en prenne à ceux qu'il aime par exemple.

Famille :

Deux frères aînés qui sont jumeaux et aussi stupides, l'un que l'autre, Ren Tao et Ren Sagara.

Tendances :

Hmm...dans le cas de la jeune fille, c'est assez dur à déterminer, dans le cas de Michiyo, l'on pourrait deviner qu'elle soit hétéro, bien que l'on soit même pas sûre que la jeune fille sache ce que cela signifie. Andy, bien que désintéressé par tout ce qui n'ait aucun rapport avec sa couette et sa bouffe, est également hétéro. Pour Yuri, qu'importe le sexe de la personne, du moment qu'elle puisse donner et prendre du plaisir. Enfin, Yuuichi est évidemment hétéro. (Ce qui dans son cas veut signifier qu'il aime les filles)

Lien :

Amie d'enfance de Reverie et Meï, soeur cadette de Ren...et Ren et une relation assez incompréhensible avec Eiji...

_________________
Time Out. The Game is Over.


Dernière édition par le Mer 25 Juil - 10:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://live-or-die.actifforum.com
Michiyo Nosaka
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 25/08/2006

MessageSujet: Re: Michiyo Nosaka, petit schizophrène   Mer 25 Juil - 10:03

Histoire :

Michiyo naquit une nuit pluvieuse de décembre. Elle était la sœur cadette de Ren et Ren. (xD) A cet époque là, la vie était déjà dure et ses parents avaient des moyens très restreints, ce qui dût contraindre leurs parents à les abandonner lorsqu’ils apprirent que Michiyo était atteinte d’une grave maladie cardiaque incurable. Ils laissèrent les deux jumeaux âgés de 5 ans avec leur petite sœur dans les bras qui n’avait seulement que 3 mois.

« On reviendra vite vous cherchez, alors faîtes bien attention à vous. »

Mais ils ne revinrent jamais…

Les années passèrent, Michiyo était trop petite pour comprendre la misère dans laquelle ils se trouvaient, pour elle, tout cela était normal. Ses frères lui apprirent à manier des armes dès qu’elle avait appris à marcher. Elle atteignit l’âge de 5 ans en sachant utiliser aussi bien les armes à feu que les poignards, mais tout cela était encore à améliorer pour devenir une experte. Tuer ou être tué, les trois enfants vivaient avec cette seule loi en tête.

Ils arrivèrent dans un petit village qui paraissait tranquille et où qui n’avait pas l’air affecté par tout le chaos qui se déroulait autour d’eux, du moins contrairement à tout ce que les trois enfants avaient pu voir ailleurs. Mais tout en marchant, Michiyo fut séparée de ses frères et se retrouva toute seule. Elle marchait d’un pas lent alors que la neige commençait à tomber et à recouvrir ses frêles épaules. Elle regardait le sol enneigé tout en marchant et ne vit pas une gamine courir en criant comme une folle vers et la prendre dans ses bras pour lui faire…un énorme calin…

« Nyaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhh !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! L’ai trooooooooopppppppppppp mignonnnnnnnnneeeeeeeeeeeeuuuuuuuuuuuuuuuuuhhhhhhhhhhhhhhhh !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! On dirait une petite poupée en porcelaine !!!!

- .......
- Hé toi !!! Qu’est ce que tu fais à ma sœur là ? »

Un petit garçon arriva vers elles suivit d’une autre fille et attrapa Michiyo par le cou et la jeta dans la neige.

« Espèce de crétin, tu lui as fait mal !!! » cria la jeune fille en la reprenant dans ses bras.

A ce moment là, alors que le petit garçon s’apprêta à se jeter sur Michiyo pour la frapper, les deux jumeaux arrivèrent.

« Hé toi !!! Qu’est ce que tu fais à ma sœur ? » crièrent-ils en bonne synchronisation.

Situation : (à imaginer en version chibi xD)

Michiyo qui court pour ne pas se faire frapper, le petit garçon qui lui court après pour la frapper, la sœur du petit garçon qui court après ce dernier pour le frapper parce qu’il veut frapper Michiyo, les deux jumeaux qui courent après la petite fille pour la frapper et l’autre petite fille qui sirote tranquillement sa tasse de thé en le regardant courir comme des idiots.

Environ, une dizaine d’heures plus tard, lorsqu’ils n’avaient plus la force de faire un pas de plus, ils étaient tous affalés dans la neige froide alors que l’autre jeune fille qui était restée spectatrice les traînaient avec une corde jusqu’à l’endroit où ils vivaient. C’était une petite maison en bois, située au fond du village. Elle avait beau être petite, elle était douillette et confortable. Alors que les 5 enfants se serraient les uns contre les autres sous la couverture, l’autre petite fille leur amena des bols de soupes pour se réchauffer.

Le lendemain…….tout le monde excepté la petite fille aux cheveux bleus étaient malades.

« Ca vous apprendra à jouer sous la neige. »

Par la suite, les deux Ren ainsi que Michiyo allaient resté habité dans cette petite maison avec leurs nouveaux…amis ? Pour simplifier, nous dirons qu’ils sont amis. ^^ Le petit garçon se nommait Eiji, sa sœur Meï et l’autre petite fille aux cheveux bleus qu’ils avaient recueillis, Reverie. Les années passèrent et leurs relations devenaient de plus en plus…….disons violentes. n_n ; et pourtant, cela ne les empêchaient pas de tenir énormément les uns aux autres, même s’ils ne le montrent pas trop.

« ESPECE DE CRETIN FINI !!!!!!!!! JE VAIS TE TRUCIDER !!!!!!!!!!!! »

Oui, bon d’accord, même s’il ne le montrent pas du tout. ^^’ Michiyo était heureuse dans cet ambiance…agitée, et ses crises commençaient à se faire de moins en moins fréquentes. Chaque jour, les enfants s’exerçaient avec toutes sortes d’armes jusqu’à les maîtriser parfaitement, quitte à être blessé.

Mais qui aurait pu deviner que leur bonheur prendrait fin aussi tôt ? Au moment où ils s’y attendaient le moins… le jour des 11 ans de Michiyo arriva, et pour les fêter, le petit groupe décida de se rendre au lac toute la journée. Mais lorsqu’ils revinrent au village, il ne restait plus rien que des cendres. Les enfants coururent dans les flammes, des cadavres gisaient par terre, des coups de feus, le crépitement des flammes. Rien de tout cela n’avait l’air réel, et pourtant, ça l’était. Partout où ils couraient, ils voyaient des cadavres ou bien des gens en train de s’entretuer. Dans toute cette agitation, ils se retrouvèrent séparés malgré eux. Michiyo se retrouva avec un de ses frères après avoir perdu les autres de vue. Lorsque les cris, les coups de feu et tout ce massacre cessèrent, Ren et Michiyo se retrouvèrent seuls dans un lac de sang… Un petit groupe s’approcha d’eux…

« Hé ! Regardez, ils restent des gosses qui ont survécus.

- On les achève ?
- Pourquoi pas. »

Ils s’approchèrent d’eux, leurs armes à la main, mais s’ils croyaient que ces deux là allaient se laisser tuer si facilement, ils se trompaient. Sans avoir eu le temps de comprendre la situation, ils s’étaient retrouvés la gorge ouverte, gisant par terre ou le ventre ouvert d’où pendait leurs boyaux. Les autres alertèrent le reste de leur clan pour les achever mais une personne s’y opposa :

« Arrêtez ! »

Cette personne s’approcha d’eux et les regarda, un petit sourire aux lèvres.
« Vous vous débrouillez bien pour des gamins qui font 1m20 les bras levés. Ce serait dommage de gaspiller de si bons soldats ! »

Il leur tendit la main comme pour les inviter à les rejoindre. Ren qui s’était interposé entre Michiyo et lui en le voyant s’avancer vers eux le regarda un moment, hésitant. Michiyo regardait son frère avec un air interrogateur. Ce dernier allait accepter la main qu’il lui tendit mais Michiyo fonça vers lui et trancha net le bras du jeune homme. Michiyo se prit une balle dans l’épaule gauche. Le jeune homme arrêta ses hommes d’un bref signe de la main qui lui restait. Il souriait alors qu’il venait de perdre un bras et que du sang continuait de couler. Il s’approcha de Michiyo qui était agenouillé par terre et la porta avec son bras gauche. Elle perdit connaissance.

Lorsqu’elle se réveilla, Michiyo se trouvait dans un lit, l’épaule bandée et Ren à son chevet.

« Ca va aller ?

- Oui. »

Michiyo regarda autour d’elle. Le jeune homme à qui elle avait tranché le bras droit, entra dans la pièce et s’asseya sur le lit.

« Tu vas mieux ?

- …….
- Michiyo, il ne nous veut pas du mal, au contraire.
- C’est vrai ?
- Bien sûr.
- …….. »

A partir de ce jour, Ren et Michiyo faisaient partis du clan des Blood Devil. Eiri était le chef de ce clan. Les premiers jours, le temps qu’ils s’y habituent, Eiri leur expliqua l’histoire des clans, et tout le fonctionnement de la ville, il les mit également en gardes. Les deux adolescents s’habituèrent rapidement à ce mode de vie qui leur était familier. Tuer ou être tué. Bien qu’ils soient très jeunes, ils avaient un très bon niveau de combat, et ce, personne ne pouvait le nier. L’objectif d’Eiri était qu’ils dépassent le niveau de l’Elite des Enfers. C’est pour cela que les deux frère et sœur subissaient chaque jour un entraînement intensif qui devenait de plus en plus difficile jour après jour. Les semaines passèrent, et Ren et Michiyo devenaient continuer à s’entraîner, ils étaient assez respectés et puis en fin de compte, c’était beaucoup plus sympa que ce qu’ils s’étaient imaginer. Mais…ils n’avaient plus eu de nouvelles des autres depuis la nuit du massacre d’Isélia…


Trois ans étaient passé depuis… Michiyo était à présent âgé de 14 ans et Ren de 19. Mais beaucoup de choses avaient changés, le rêve d’Eiri s’était réalisé, Michiyo et Ren dépassait à présent l’Elite des Enfers. Ren avait succédé à Eiri en tant que chef des Blood Devil (malheureusement pour nous bien sûr TwT) et Michiyo a intégré l’Elite des Enfers sous le numéro 1. Un après midi de juin, un accrochage entre des membres des Blood Devil et des Edil Raid eut lieu dans le quartier des Edil Raid. Michiyo tenta de calmer tout ça mais sans succès.

« Non mais tu te prends pour qui espèce de petite garce ?

- Qui tu traites de garce toi, espèce d’enfoiré ? »


Michiyo se tut mais pointait déjà son arme sur l’imbécile qui l’avait insulté, elle allait appuyer sur la détente lorsqu’elle aperçut une silhouette qui lui était familière. Eiji apparût devant eux et foutu une énorme claque sur la tête du jeune homme qui l’avait insulté.

« C’est quoi tout ce bordel ? Je vous avais demandé de faire en sorte que le quartier soit calme, vous avez pas trouvé d’autres idées pour faire encore plus chier le monde que d’être né ou quoi ?

- Oui, mais Eiji-sama…ils…
- Eiji ? »

Le jeune homme tourna son regard arrogant vers Michiyo et laissa tomber sa cigarette lorsqu’il la reconnut.

« Michiyo ?

- Michiyo ? »

Une autre personne surgit de derrière Eiji et qui était Reverie. Michiyo fut aussi surprise de les voir qu’eux de la voir. Il fit un pas en direction de la jeune fille alors que cette dernière bondissait vers Reverie et sauta dans ses bras. Elle était si heureuse de les retrouver. Quelques heures plus tard, après avoir remis quelques choses au point, Ren Sagara était venu les rejoindre.

« Et Meï ? Et Ren ?

- Eux aussi sont toujours en vie, mais….
- Mais ?
- Ren dirige les Dark Evil et Meï en est la numéro 1.
- ……. »

Les choses étaient devenues tellement compliquées. Comment pourraient-ils tuer des personnes avec qui ils avaient grandis ? Mais pour l’instant, elle ne s’en préoccupa pas plus que ça, le plus important pour elle, était d’être de nouveau réunis tous les 6. Lorsqu’elle revit Meï, ce fut une explosion de cris et de calins. Mais pour Ren Tao, ce fut un peu moins joyeux. Il n’avait pas l’air de se réjouir de retrouver son frère et encore moins sa sœur. Michiyo se demandait pour quelles raisons…

Quelques jours plus tard, Ren Tao lui donna un rendez-vous pour lui parler. Michiyo accepta en se demandant de quoi voulait-il lui parler. Elle se rendit sur le pont de Hell et y aperçut son frère. Elle courut vers lui toute souriante ; Ren sortit son poignard et transperça Michiyo. Elle ne comprit pas ce qui était en train de passer, des larmes coulèrent. La jeune fille glissa du pont et tomba dans le fleuve qui se trouvait juste en dessous.

Lorsqu’elle reprit connaissance, quelqu’un se trouvait à ses côtés, son visage lui était plus que familier, pourtant elle n’aurait pu lui mettre un nom. Il la regarda, inquiet et elle le regarda sans comprendre.

« Qui es-tu ?
- Tu ne te rappelles pas de moi ? »

La jeune fille fit non de la tête.

« Et tu te rappelles qui tu es ?

- Non… »

Ren soupira et raconta petit à petit la vie de la jeune fille jusque là. Elle n’avait plus qu’à se réhabituer à son rythme à tout cela. Peut être même qu’avec de la chance, elle retrouverait entièrement sa mémoire… Mais, Ren avait interdis à tous les membres des Blood Devil de ne divulguer à personne que Michiyo était toujours en vie. Car pour tous les autres, Michiyo était morte, tuée par Ren Tao.

_________________
Time Out. The Game is Over.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://live-or-die.actifforum.com
 
Michiyo Nosaka, petit schizophrène
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un petit dragon
» Presentation Sangohan-petit
» Petit dejeuner dans le parc
» Petit jeu pour enrichir son vocabulaire en lingala....
» Un petit 50 pour Lyon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Live or Die... :: ~Ultra-Blabla~ :: ~ Cimetière ~-
Sauter vers: